Location maison Verdon

Le  LAC de SAINTE-CROIX


Ce grand lac célèbre pour ses eaux turquoises, est un lac artificiel. Il est devenu célèbre dans toute la France, voire au-delà, par la beauté de sa couleur et de son environnement naturel et protégé.
La couleur verte du Verdon est due au fluor et aux micro-algues qu’il contient : elle est probablement à l’origine de son nom, du latin viridum, « lieu verdoyant ».
La couleur turquoise du lac de Sainte-Croix est due quant à elle aux fonds argileux.

Il constitue une réserve d’eau vitale pour le territoire, servant aussi bien à l’alimentation en eau potable des villes de la région qu’à l’irrigation des terres agricoles.
Il est aussi devenu une zone clé du tourisme qui attire plusieurs millions de visiteurs chaque année, grâce à la beauté des paysages métamorphosés et son environnement naturel préservé.
 
Le lac de Sainte-Croix est partie intégrante du village d’Aiguines. Haut lieu d’un tourisme qui préserve son giron (aucun bateau à moteur), il est la 2ème retenue artificielle de France (2 200 hectares – 10 km de long – 3 km de large : depuis le pont du Galetas jusqu’au barrage de Sainte-Croix).
C’est le Verdon qui alimente le lac. Ses profondes gorges se terminent au pont du Galetas. Il est possible de les naviguer en les remontant sur 2 km, sans risque : en canoë-kayak, pédalo ou bateau électrique. Il s’agit d’une balade aller-retour.
Ces activités aquatiques très ludiques permettent aux vacanciers de pouvoir admirer le travail de l’œuvre des temps géologiques et d’en contempler sa beauté.


l'entrée des gorges du Verdon au pont du Galetas commune d'Aiguines haut Var
 
Au-delà du pont du Galetas démarre la visite des gorges
 
les canoes remontent les gorges du Verdon Aiguines haut Var
 

Le lac de Sainte-Croix, c’est la baignade par excellence. Une zone de baignade surveillée est aménagée plage du Galetas. Un poste de sécurité est ouvert en juillet et août. D’autres zones de baignade surveillée sur les communes bordant le lac existent également.
Partout ailleurs les rives du lac sont restées sauvages, même dans la haute saison. Trouvez votre endroit préféré et installez-vous... et surtout préservez-le en déposant vos détritus dans des poubelles, même si elles sont éloignées.

 

UN  PEU D'HISTOIRE


Dès 1908, Georges Clémenceau alors Président du Conseil, entreprit une randonnée sur tout le cours du Verdon entre Fontaine L’Evêque et le lac d’Allos : on envisageait déjà à l'époque l’aménagement du Verdon, et la construction de barrages à certains endroits stratégiques de son cours. Il projette alors de noyer la vallée par la création d’un lac à la sortie des gorges du grand canyon.
En 1968 EDF avance dans le projet. Au départ, le projet de hauteur d’eau devait s’élever à la côte 500, noyant ainsi les villages des Salles sur Verdon, Bauduen, et rendant Sainte-Croix inhabitable.
Cependant, du fait de la présence de la résurgence vauclusienne de Fontaine L'Evêque, un risque existait de voir ce "grand lac" se vidanger par un effet de siphon. Ajouté à cela la détermination véhémente des expropriés des trois villages les plus concernés par le projet, c’est donc la côte 482 qui fut retenue.
Seul le village des Salles-sur-Verdon sera entièrement détruit puis reconstruit sur le plateau de Bocouenne. Il est le village le plus jeune de France. Les autres villages seront préservés.
Plus d’infos   http://www.lessallessurverdon.com/LShistobarr.html

le village des salles sur Verdon avant sa destruction vers 1970

Le village des Salles-sur-Verdon et son église durant leur destruction.

église des Salles sur Verdon avant son dynamitage vers 1970


Le pont romain reliant Moustiers à Aiguines fut englouti et ses contours peuvent être aperçus par très basses eaux.
 
l'ancien pont dAiguines du Verdon haut var


La construction du barrage de Sainte-Croix durera 4 ans.
Il s’agit d’un barrage en voûte à double courbure en béton. http://www.ina.fr/video/RAF04026941
Il a été construit à l’entrée des gorges, près de Baudinard. Il retient 760 millions de m3 et produit plus de 150 millions e kWh par an.
L’édifice est impressionnant. Sur le plan du génie civil, des tests effectués tout au long de l’année mesurent les variations de pression et de température et des vérifications tous les 10 ans sur chaque centimètre du barrage, avec l'utilisation de robots subaquatiques.
La mise en eau totale du lac se fera en une année et verra le jour en 1974.


le barrage de sainte-croix du verdon commune Baudinard





Location saisonnière ALTAVISTA
maison meublée dans le Verdon

Rue de la Poste
83630  AIGUINES

Téléphone  06 28 26 36 03




Site dťveloppť et mis ŗ jour avec le SystŤme G